L’épopée de Poudlard 3. Le cambriolage de Gringotts

La matinée passe lentement. Rick n’est pas revenu. Ses parents ne sont pas revenu et William mange le restant de tarte à la courge en lisant la Gazette du Sorcier.

SCHACKELBOTT A ÉRIGÉ LA STATUE D’HARRY POTTER !

Kinsgley Schackelbott, notre ministre, s’est rendu au chemin de traverse pour ériger la statue représentant Harry Potter…

Plus de détail en page 2…

À coté de l’encadré, on voit une photo de Schackelbott qui retire le drap sur la statue. Elle fait au moins deux mètres de haut et représente Harry Potter qui lance un sort. William a attendu toute la journée Rick, mais le hibou ne pointe pas le bout de son bec.

Le lendemain, William sent un picotement sur sa joue. Il ouvre les yeux et aperçoit Rick penché sur son visage. Il tient un mot entre ses griffes. William se lève et saisit le papier. C’est la réponse de Peter.

Salut,

J’ai bien reçu ton mot. J’ai gardé Rick pour la nuit, désolé. Je t’envie, tu as reçu un Éclair jaune ! Tu as lu la gazette du sorcier ? Une statue d’Harry Potter ! Bon, je viendrai vendredi.

À plus,

Peter

William lit le mot et donne des graines à Rick quand il s’aperçoit qu’un paquet est accroché à sa patte. Il le détache et jette un coup d’œil et aperçoit deux déflagrations de luxe, les feux d’artifices de  Weasley, Farces pour sorciers facétieux.