L’épopée de Poudlard 3. Le cambriolage de Gringotts

– Il coûte un peu cher, fait remarque William qui feuillette le livre à 5 gallions.

Il en saisit un autre qui résume un grande parmi des règles de Quidditch. Puis, ils se tournent tous les deux vers les nécessaires à balai. Ils en prennent un chacun et regardent les balais.

– Regarde, l’éclair jaune s’est fait dépasser ! s’exclame Peter.

– Quoi ! Par quel autre balai il s’est fait dépasser ?

– Par le Brossdur 600 !

William observe le nouveau balai.  » Il a de très bonne finitions, pense William, souple, il est léger, un avantage « .

– En tout cas, dit  finalement Peter, je préfère mon Nimbus 3000 à tout les balais du monde. Il est génial.

Ils se dirigent vers la caisse et tendent la monnaie. Ils sortent du magasin, le sourire aux lèvres. Ils vont en fasse, au Bar des Sorciers, le nouveau bar du Chemin de Traverse. Le serveur s’approche de leur table.

– Qu’est se que vous désirez ?

– Un jus de citrouille pour moi, dit Peter en consultant la carte.

– Et un smoothie banane-citrouille, s’il vous plaît.

Il prend note et repars vers la salle.

– Tu as vu l’article sur Gobb ? demande William après une minute de silence.

– Oui, comment le ministère n’a pas pu s’apercevoir de sa fuite ! s’énerve t-il. Il parait qu’il était toujours en prison, c’est impossible !