L’épopée de Poudlard 3. Le cambriolage de Gringotts

– À plus, disent en cœur les garçons.

Alicia s’éloigne tandis que William paie l’addition. Ils reprennent leur chemin à deux et William dit :

– On va au magasin de farces et attrapes maintenant.

Ils vont tous les deux au magasin de farces qui est sûrement le plus populaire d’Angleterre. La grande enseigne du magasin représente un sorcier qui fait disparaître un lapin.

weasley farces et attrapes

weasley farces et attrapes

– J’adore cette enseigne, déclare Peter à mi-voix.

Ils pénètrent dans le magasin. Ils est remplit de cartons qui regorgent de boite à flemmes, d’étagères remplit de farces telle que : des plumes ensorcelés, des pétards, des crèmes canari, des chapeaux sans têtes. Les garçon sont émerveillés devant un telle spectacle.

– Moi, répond William, j’adore ce magasin !

William remarque un tableau d’affichage à coté du rayon de Boite à Flemme. Il s’approche pour jeter un coup d’œil et se met à lire l’affiche collé récemment à coté des affiches plus vielle :