L’épopée de Poudlard 3. Le cambriolage de Gringotts

Les élèves se remettent rapidement à manger.

– Il est malade, répète William.

– Tu as raison, dit Alicia, c’est pas de notre faute si il est barbant.

Les enfants finissent de manger et montent dans la salle commune. La pièce ronde est presque vide. Ils montent se changer et redescendent s’asseoir dans les fauteuils prés de la cheminée.  Le feu crépite et les enfant font griller des mashmallows et mangent du chocolat. Peter écrit en l’air à l’aide d’un Winngardium Leviosa et de mashmallows : « Vive Poufsouffle ! ». Ils vont ensuite se coucher.

Le lendemain, à peine après après avoir fini de déjeuner, les enfants vont à la lisière de la foret pour le cours de soin aux créatures magiques. Ils sortent du château et descendent une grande pente. Ils retrouvent les autres élèves qui forment un groupe. Au bout d’un instant, Hagrid sort de sa cabane.

– Bonjour les enfants, suivez-moi. Allez, ne traînez pas !

À cet instant, William remarque une fumée épaisse provenant de la forêt. Ils s’enfoncent dans la forêt et arrivent devant un feu d’un mètre cinquante de haut qui contient une dizaine de créatures.

– Ce sont des salamandres, murmure Peter pour lui-même.

Hagrid se place à coté du feu.

– Ce que vous voyez là sont des salamandres, on va en étudier un par élève. Allez, avancez-vous, prenez un gant, enfilez-le et prenez une salamandre chacun.

William s’avance et saisit une paire de gant, il les enfile et prends une salamandre. Il la pose devant lui et attends la suite du cours.

Une heure plus tard, après avoir blessé, soigné et promené les salamandres et s’être eux-mêmes fait brûler, les enfants retourne au château.