L’epopée de Poudlard 1. Une première année mouvementée

Charlie plus rapide que Théodore, attrape le vif d’or et son équipe remporte finalement le match. Charlie repartira avec le trophée. Après ce beau match, les enfants rangent les balais et rentrent dans la maison pour se réchauffer et manger le gâteau d’anniversaire.Il est forme de baguette, le père de William s’efforce à le faire rentrer dans la pièce. Il dépose le gâteau et se met à chanter, bientôt accompagné par les enfants :

– Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire William, joyeux anniversaire.

William prend un couteaux déposé sur la table et coupe des parts du gâteau pour tout le monde, il goutte ensuite. Déjà heureux de sa victoire au quiditch, il l’est encore plus lorsqu’il mange sa part du gros gâteau au chocolat. Au bout d’une heure à s’essayer aux différents sortilèges qu’ils ont appris, les amis de William partent. Il va enfin pouvoir déballer le cadeau offert par ses parents. Son père apporte le gros paquet sur la table. William n’a aucune idée de se que c’est. Il n’y va pas de main morte pour déballer le paquet. Sur la table un balai apparait. William vérifie la marque, oui c’est bien un Brossdur 7.

– Euh, mer…merci beaucoup.

Il embrasse et étreins ses parents qui connaissent son rêve d’un nouveau balai. Son rêve est maintenant réalisé.

La soirée se passe dans le plus grand calme, William est allé essayer son nouveau balai sous la pluie. Sa mère a tenté de l’en dissuader mais sans succès. Le nouveau balai vole bien mieux que l’ancien. Ses parents ont du l’acheter quand ils l’ont laissé seul chez Ollivander. Il se pose après quelques minutes de vols et range son balai. Il cours dans sa chambre feuilleter un livre intitulé « L’histoire de la magie ». Après le dîner William va se coucher. Pendant la nuit il rêve de lui tenant dans une main son nouveau balai et dans l’autre le vif d’or qu’il brandit très haut, alors qu’autour de lui la foule l’acclame.